Transport de matières dangereuses

Le transport de matière dangereuse : éléments de compréhension

Une matière est considérée comme dangereuse lorsqu’elle présente un danger grave pour l’homme, les biens ou l’environnement. D’une part, cela peut être directement lié à ses propriétés physiques ou chimiques. D’autre part, une matière a la faculté de devenir dangereuse par les réactions qu’elle est capable de provoquer. Certaines sont radioactives, corrosives, d’autres sont toxiques, explosives ou inflammables.

Comprendre le code de danger

Les différents véhicules de transport arborent une plaque avec code de danger et une plaque avec symbole de danger. La plaque avec code de danger est composée d’une première série de chiffres désignant les types de dangers principaux et subsidiaires des matières transportées (solide inflammable, gaz comprimé, objets explosibles…). On trouve également le code matière, c’est plus précisément le numéro des matières évaluées par l’ONU (Organisation des Nations Unies). Ils servent à l’identification des matières. Le 3374 est par exemple attribué à l’acétylène sans solvant tandis que le 1830 rappelle la présence (par exemple à l’intérieur d’un camion) d’acide sulfurique.

Les symboles de danger ADR et la signalisation

Les symboles de danger ADR ( « Accord for dangerous goods by road » en Français « Accord pour le transport des marchandises dangereuses par la route ») se distinguent par leur classe. La classe 1 correspond aux matières et objets explosifs, la classe 3 est celle des liquides inflammables alors que la classe 6 correspond aux toxiques infectieux. Les entreprises qui transportent des matières dangereuses ont l’obligation de respecter une réglementation précise sur la signalisation de leurs véhicules. Quand il s’agit d’acheminer un seul produit dans une citerne monocuve, on trouve premièrement à l’avant et à l’arrière du camion la plaque avec code de danger et sur les côtés et à l’arrière de la cuve la plaque symbole de danger. Certains véhicules doivent effectuer simultanément des livraisons de différents produits présentent un danger. Dans ce cas, ils doivent premièrement afficher une plaque symbole de danger à l’arrière et sur la cuve concernée. Ils sont également tenus d’exposer sur chaque cuve contenant le produit dangereux une plaque code de danger.